Le Paris-Brest

paris 3

Imprimer
paris 4

Aujourd’hui je vous propose la recette du Paris-Brest, ce classique de la pâtisserie française : une pâte à choux en forme de couronne, qui représente la roue du cycliste, et fourrée d’une crème mousseline pralinée ( ici je n’ai pas fait une vraie crème mousseline) et saupoudrée d’amandes effilées et de sucre glace.

Je dois vous l’avouer : la crème pralinée c’est pas quelque chose que j’aime vraiment, je trouve le goût trop sucré, et un certain arrière goût, mais dans la famille tout le monde adore ça. Donc cette fois c’est plus une recette pour les gourmands de la famille que pour celle qui sommeille en moi…

J’étais un petit peu déçue car je n’ai pas assez fourré mes choux comme vous pourrez le remarquer sur les photos…mais cela n’enlève rien au goût et à la gourmandise !
Tout le monde a adoré, en particulier mon frère !

Je vous laisse donc ici ma recette, avec une « semi » crème mousseline on va dire…je n’ai pas mis tout le beurre nécessaire, ça arrive de ne pas bien anticiper…Mais au final la crème pâtissière montée presque comme une mousseline était tout aussi bonne, sans doute moins lourde pour nos estomacs…

Voici la recette : 

Tous les ingrédients :
– 70g de farine
– 125g d’eau
– 105 de beurre + 80g à température ambiante
– 1 cuillère à café sucre + 120g
– sel
– 3 oeufs + 6 jaunes
– des amandes effilées
– 50cl de lait
– 1 gousse de vanille
– 50g de maïzena
– 100g de pralinée

Etape 1 : La pâte à choux
Ingrédients : 70g de farine, 125g d’eau, 55 de beurre, le sucre et le sel, 3 oeufs
Réalisation :
– Préchauffer le four à 180°
– Dans la casserole, sur feu doux, verser le lait, l’eau, le sucre, le sel ainsi que le beurre.
– Au premier bouillon, enlever du feu et verser d’une traite la farine dans le mélange chaud et remuer aussitôt
– Ensuite remettre sur le feu (doux) et remuer cela de façon très énergique pendant 2 minutes, pour assécher la pâte.
– Verser la pâte encore chaude dans un récipient
– Casser le premier oeuf et incorporer vigoureusement.
– Dès que le premier oeuf est complètement absorbé (dès que cela ne fait plus de morceaux distincts et que la pâte est lisse), ajouter le second et faire ainsi jusqu’au 5ème oeufs. L’ajout du 6ème oeuf est nécéssaire seulement si la pâte n’a pas encore la bonne consistance, c’est à dire celle d’une purée bien bien ferme mais élastique, il faut qu’en levant la spatule, la pâte forme un ruban

Etape 2 : les choux
Réalisation :
– Sur une plaque de cuisson beurrée et farinée ou avec une feuille de papier cuisson, faire des cercle pour vous guider
– Remplir la poche à douille munie d’une douille lisse
– Former des cercles en suivant les repères
– Saupoudrer d’amandes
– Mettre au four 25 minutes
– Lorsque c’est cuit, laisser sur une grille

paris

paris 1

Etape 3 : la crème
—> Réaliser une crème pâtissière (étape à faire la veille si possible)
Ingrédients : 50cl de lait, 1 gousse de vanille 6 jaunes, 120 de sucre, 50g de maïzena, 50g de beurre
Réalisation :
– Faire bouillir le lait avec la vanille
– Verser les jaunes dans un saladier avec le sucre et la Maïzena
– Fouetter mais pas jusqu’à blanchir
– Verser le lait
– Bien remuer
– Remettre dans la casserole et faire cuire à feu vif en fouettant vivement
– Dès que la crème est épaissit, retirer du feu
– Ajouter beurre et mélanger jusqu’à la complète incorporation
– Filmer au contact
– Mettre au réfrigérateur

—> Réaliser la crème pralinée
Ingrédients : la crème pâtissière, 80g de beurre à température ambiante, 100g de pralinée
Réalisation :
– Récupérer la crème pâtissière bien refroidie
– Battre la crème au batteur
– Réserver
– Fouetter le beurre
– Ajouter un tiers de la crème détendue, remuer puis ajouter encore un tiers et ainsi de suite
– Ajouter la moitié du praliné, remuer
– Puis l’autre
– Bien remuer
– Réserver la crème, filmer au contact et

Etape 4 : le montage
Réalisation :
– Couper en deux délicatement les cercles (avec un couteau à pain c’est parfait !)
– Remplir une poche de la crème
– Garnir les paris-brest avec la crème
– Mettre le chapeau
– Saupoudrer de sucre glace

Conseil :
Les Paris-Brest se conservent très bien deux-trois jours

paris 2

Elisa, votre gourmande

 

 

Laisser un commentaire